Accueil Vous lisez : Les infos de la CGT Laborit

Défense des droits des salariés : La direction du CH Laborit menace la CGT de sanctions disciplinaires
vendredi 27 mai 2016


Suite à l’action syndicale du syndicat CGT du CH Laborit qui a récemment dénoncé les pratiques locales de la direction de notre établissement qui faisaient travailler les salariés handicapés de l’ESAT ESSOR sur la journée de solidarité et supprimait des congés payés en cas de maladie, notre directeur menace des représentants de notre syndicat de sanctions disciplinaires.

Des accusations sans fondements !

La direction nous accuse :

- d’être responsable de la diffusion d’un reportage sur ce sujet sur la chaîne télévisée de France 3 Poitou-Charentes

- d’avoir mis ce débat sur ces pratiques illégales à l’ESAT sur « la place publique » en diffusant de « fausses informations qui ternissent l’image de notre établissement » et d’avoir « provoqué chez les usagers des inquiétudes inutiles et perturbantes… »

- de défendre les droits des salariés handicapés de l’ESAT ESSOR

Deux représentants syndicaux, dont notre Secrétaire Général, sont convoqués mardi prochain à 14 h par le directeur pour s’expliquer dans le cadre d’une procédure disciplinaire.

Nous considérons que ces agissements gravissimes de la direction sont des tentatives d’intimidation pour nuire à notre organisation syndicale en tentant de nous déstabiliser dans notre action syndicale locale.

Dans une période de climat social fortement dégradé dans notre établissement, nous ne céderons pas face à ces pratiques de répression anti-syndicales qui tentent de discréditer la CGT et d’entraver notre droit d’action et de communication.

La direction bafoue le droit syndical au CH Laborit

Pour rappel, ces dernières semaines, la direction du CH Laborit :

- a refusé de convoquer un CHSCT extraordinaire après le dépôt d’un droit d’alerte danger grave et imminent

- n’a pas convoqué un CTE dans le délai réglementaire après l’absence du quorum

- a mis en place deux organisations de travail en 12 h sans consultations des instances compétentes CTE et CHSCT

Ça suffit !

Un courrier est adressé ce jour à la Ministre de la Santé, au Ministre de la Justice et au Directeur de l’Agence Régionale de Santé pour dénoncer et faire cesser ces pratiques qui portent gravement atteinte au droit syndical dans la fonction publique hospitalière.

Une délégation CGT du CH Laborit a été reçue le 27 mai par le ministre de la justice, présent à Poitiers.

De plus, si la direction mettait ses menaces de sanctions disciplinaires en exécution, nous sommes déterminés à nous défendre en engageant des actions devant les juridictions compétentes.

Ça suffit ! Nous ne céderons pas à la violence institutionnelle !!!

La direction a fait le choix d’imposer les nouveaux plannings en force alors que cela désorganise tous les services et la prise en charge des patients.

Retour sur repos, changement de planning, agressions, sous effectif, les agents de tous les services sont épuisés, en souffrance et n’ont aucune réponse de la direction.

La CGT appelle tous les agents à se manifester leur mécontentement en se rassemblant massivement avec nous le :

Mardi 31 mai 2016 à partir de 12 h
Pique nique devant les locaux de la direction du CH Laborit

Des représentants de l’UD CGT de la Vienne et de la Fédération Santé seront présents à nos côtés pour nous soutenir.

Deux représentants syndicaux, dont notre Secrétaire Général, sont convoqués le même jour à 14 h par le directeur pour une procédure disciplinaire. Venez les soutenir !!!

Quand on touche à un syndiqué CGT, c’est toute la CGT qui est attaquée !

A cet effet, nous tiendrons une conférence de presse locale le mardi 31 mai à partir de 17 h dans la salle de réunion des locaux syndicaux au CH Laborit pour faire état de l’entretien disciplinaire de nos représentants et des suites que nous donnerons à cette affaire.

Télécharger le tract de la CGT sur le rassemblement du mardi 31 mai au CH Laborit



Share |

Répondre à cet article

Commentaires

1 Message

  1. 27 mai 2016, 16:06 Défense des droits des salariés : La direction du CH Laborit menace la CGT de sanctions disciplinaires

    Chers camarades,

    Au nom de tous les militants et adhérents du syndicat CGT George Sand, je vous adresse notre soutien.

    Les menaces de votre Direction sont une atteinte extrèmement grave à la liberté d’expression syndicale, la riposte de toute la CGT est nécessaire.

    Fratenellement

    Nadine Méchin

    Répondre à ce message



Liste de diffusion :