Accueil Vous lisez : Le guide de vos Droits

Emplois et salariés saisonniers en 2012 : La CGT vous informe pour défendre vos droits !
vendredi 13 juillet 2012


De nombreux salariés vont êtes embauché(e) pour occuper un emploi saisonnier en 2012.

La confédération CGT met à votre disposition un guide pratique pour répondre à vos interrogations et attentes concernant notamment votre contrat et vos conditions de travail, votre logement, votre santé, vos droits au chômage…

Avec ce guide, vous ne ferez plus partie des 65 % de travailleurs saisonniers qui affirment ne pas connaître leurs droits.
Pour commencer à les faire respecter, partagez ce guide avec eux.

Saisonnalité ne doit plus rimer avec Précarité !

La CGT vous propose de vous organiser avec nous, pour mieux vous défendre et mettre en œuvre des actions vous permettant de gagner des avancées sociales. La CGT et ses militants sont disponibles pour briser l’isolement, vous aider dans vos démarches et vous permettre de prendre votre avenir en mains.

Un nouveau statut du travail salarié !

Pour que les salariés ayant un emploi saisonnier bénéficient des mêmes droits individuels et collectifs que l’ensemble des salariés.
La proposition CGT d’une transférabilité des droits d’une entreprise à l’autre, d’une branche à l’autre, correspond aux besoins des salariés saisonniers, que le travail saisonnier soit choisi ou contraint, qu’il dure une saison ou une carrière.

Les droits doivent être attachés à la personne. Ces droits doivent être progressifs, cumulables au fil de la carrière et transférables d’un employeur à l’autre. Nous revendiquons le droit à l’emploi choisi, stable et de qualité :

- la limitation des contrats saisonniers aux travaux courts nécessitant un surcroît d’activité ;

- le contrat à temps plein et à durée indéterminée doit être la norme. Il doit être recherché les moyens d’y parvenir (reconnaissance de la pluri-activité, alternance de période de formation / emploi / congés, reconduction automatique des contrats ...) ;

- la « saisonnalité » doit être définie juridiquement d’une façon plus précise avec des motifs strictement limités et identifiés par catégorie d’entreprise et non uniquement en référence aux usages d’un secteur ;

- les avantages liés à l’utilisation de contrats saisonniers (exonérations de charges, non-paiement de la prime de précarité) doivent être supprimés, pour avantager les recours à un emploi stable et de qualité.

Le nouveau statut du travail salarié de la CGT revendique :

1) le droit à l’assurance chômage :

- ouverture de plein droit à une indemnisation équivalente à l’ensemble des salariés,

- suppression des minorations dues au contrat « saisonnier »,

2) le droit a une carrière : les saisonniers doivent avoir accès à :

- la formation professionnelle,

- à des salaires décents,

- et à la reconnaissance des qualifications, des pluri-compétences et de l’ancienneté,

3) le droit a une protection sociale de qualité. Il est urgent de :

- faciliter les passages entre les différents régimes de protection sociale en favorisant la création de caisse pivot,

- éviter toute rupture en organisant la transférabilité des droits à une complémentaire santé et frais de soins,

- d’avoir accès à une médecine du travail par site,

- suppression des conditions d’ancienneté dans les conventions collectives qui excluent de fait les salariés saisonniers d’un certain nombre d’avantage conventionnel (complémentaire santé et prévoyance, indemnités d’intempéries...),

4) le droit à la démocratie sociale :

- droit aux Instances Représentatives du Personnel (délégués de site, CHSCT de site, Cie (comités inter-entreprises), etc.),

- moyens en locaux et en matériels sur les sites pour l’activité syndicale.

Exigeons l’ouverture de négociations pour un statut du travail salarié prenant en compte la spécificité de la saisonnalité.




Télécharger le guide confédéral CGT des droits des salariés saisonniers 2012


Lire notre article sur les élections 2012 dans les TPE de moins de 11 salariés

Share |